Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

"A l'ombre du diable" d'Andrea Japp

A l'ombre du diable

En ce milieu du XIVème siècle, en 1348 pour être exacte, la peste faisait des ravages à Paris, décimant des familles entières, des barrages de fortune sont érigés un peu partout dans la ville pour isoler les malades et essayer d'endiguer la propagation.

Dans ce contexte chaotique, alors qu'elle venait de découvrir le vrai visage de ce mari qu'elle aimait tant, Gabrielle part à Loges-en-Josas en compagnie d'Adeline, la matrone qui doit l'aider à accoucher, autant pour essayer de ne pas attraper cette terrible maladie que pour épargner l'enfant qu'elle portait.

Désargentée, déçue, elle n'a d'autre choix que de s'endurcir pour faire face aux difficultés qu'elle ne cesse de rencontrer. La fragile et frêle blanche colombe s'est transformée en un aigle. Et comme si cela ne suffisait pas, des individus ont tenté d'intenter à sa vie mais se trompent de cible et assassine par erreur l'innocente Sidonie.

Gabrielle mettra longtemps avant de comprendre que c'est le mystérieux diptyque qu'elle trouve laid et inintéressant qu'elle avait dérobé à son mari qui avait déclenché tout ces tracas. Elle devra faire preuve de sang froid et d'imagination pour espérer échapper à ses poursuivants dont elle ignore l'identité et la motivation.

Mon avis:

Ce livre est la suite du premier tome, "Le fléau de Dieu" qui raconte l'histoire de la jeune Gabrielle devenue madame d'Aurillay. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu ce tome pour comprendre l'intrigue puisque l'auteur a pris la peine de mettre un résumé au début de l'ouvrage.

A travers ses périples, on peut découvrir Paris et les villes environnantes au temps de la peste ainsi que la difficile réalité du "petit peuple" qui tranche singulièrement avec la vie dorée de l'aristocratie.

L'intrigue dévoile également la noirceur , la perfidie et la méchanceté de l'âme humaine qui ne recule devant rien pour parvenir à leurs fins même s'il existe de rares mais belles personnes.

Ce tome place les différents protagonistes - Marthe de Rolittret, Geoffroy d'Aurillay, Pierre Lentourneau, etc. - autour du mystère du diptyque sans permette d'en percer encore la signification, tout ceci dans un récit bien rythmé.

Le fait que l'ouvrage soit écrit en vieux français n'en facilite pas la lecture mais rajoute au réalisme de l'histoire. J'ai hâte de découvrir la suite!

329 pages

Publié aux Editions Flammarion

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marie Kléber 18/01/2017 14:49

J'avoue que si je me lance, je tenterais bien le premier tome Rachel! MERCI pour ce partage.
Grosses bises et à bientôt.

Rachel 19/01/2017 18:55

Je vais me procurer le premier tome moi aussi! Gros bisous Marie!

Petitgris 18/01/2017 09:19

Un livre qui doit être très intéressant mais..le fait qu'il soit écrit en vieux français me ferait reculer ! Je ne maîtrise pas :) Par contre la noirceur de certaines âmes humaines se retrouve à toutes les époques . Les scientifiques n'ont pas encore trouvé l'antidote ! Bonne journée Rachel Bisous

Rachel 19/01/2017 18:55

Je t'avoue avoir eu un peu de mal à m'adapter à la langue mais au bout de quelques pages tu t'y fais et c'est super! :)
Bonne soirée Paulette! Bisous