Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

Veilleuse de vies

Pour mes 40ans, j'ai pris un engagement sur le long terme dont je suis plutôt fière: je suis officiellement inscrite comme DVMO, une donneuse volontaire de moelle osseuse.

Moins technique et plus humaine, je préfère la qualification de veilleur de vie. J'ai rejoint donc les 300.000 autres veilleurs de vie répertoriés sur la base de données française inter-connectée à d'autres bases de données à travers le monde.

Les DVMO sont comme des agents dormants - de gentils agents! - qui attendent qu'une mission leur soit confiée: offrir un peu de leur moelle osseuse pour sauver une vie. Désormais, on peut m'appeler à tout moment - demain, dans un mois, dans cinq ans ou jamais! - et ce jusqu'à mes 60ans, pour faire ce don, si une personne malade présentant une compatibilité avec moi a besoin de greffe, ma jumelle HLA en quelque sorte. Contrairement au don de sang, l'histocompatibilité prend en considération beaucoup plus de caractéristiques génétiques pour minimiser le risque de rejet du greffon.

Résultat: en dehors de la fratrie ou de votre entourage immédiat, la chance de compatibilité est d'une sur un million! Autant dire que c'est une vraie loterie où il n'y a pas de lots de consolation, c'est tout ou rien! Plus il y aura de donneurs potentiels identifiés, plus grande sera la chance pour un malade de trouver un donneur qui puisse le sauver, d'où l'importance de s'inscrire sur le fichier national.

Avec les progrès de la médecine, il existe désormais deux alternatives pour extraire la moelle osseuse:

- La première consiste à ponctionner la moelle au niveau des hanches avec une grosse aiguille. Le donneur est sous anesthésie générale et sera hospitalisé deux jours pour observation. Cette méthode représente un tiers des "extractions". Le donneur ressentira pendant quelques jours une douleur similaire à un gros bleu.

- La deuxième, moins "traumatisante", consiste en la prise d'un médicament qui accélère la production de cellules souches par le corps, faisant ainsi passer en quelques jours le surplus de production dans le sang. Il ne restera plus qu'à les extraire du sang avec une aiguille. L'opération dure quatre heures, ne nécessite pas d'anesthésie ni d'hospitalisation.

Un donneur ne sera sollicité que pour un receveur (en dehors de membres de sa famille), pas deux. Un petit geste à peine plus douloureux qu'un arrachage de dent qui, pourtant peut sauver une vie.

Et maintenant que je sais que je peux potentiellement sauver une vie humaine, je me sens encore plus responsable de la mienne: je prends soin de ma santé et de moi-même, en continuant à éviter tout excès pour être prête à tout moment.

Alors si vous avez moins de 50ans et que vous êtes en bonne santé, je vous exhorte à franchir le pas et à venir grossir le rang des veilleurs de vie.

Pour en savoir plus, je vous invite à visiter le site de l'Agence de la biomédecine dont voici le lien:

http://www.dondemoelleosseuse.fr/

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Nathalie 14/04/2017 14:48

Bonjour Rachel,
Je trouve votre post très bien écrit et le témoignage touchant. J'espère qu'il inspirera quelques personnes et les motivera pour devenir à leur tour donneur volontaire de moelle osseuse. Notre association (EGMOS) se mobilise pour aider les malades et faire connaitre le don de moelle osseuse. Bon courage à vous et à votre père.
Bien cordialement,
Nathalie

Rachel 14/04/2017 19:32

Merci beaucoup Nathalie, vos mots me vont droit au cœur! Il est important que les gens sachent que c'est un petit geste mais qui peut sauver une vie. Merci à votre association d’œuvrer dans ce sens et de soutenir les malades. Bien cordialement

Marie Kléber 02/03/2017 11:30

Quelle belle et merveilleuse idée Rachel! Oui tu as raison, plus il y aura de donneurs plus il y aura de vies sauvées.
Bravo et Merci. Je vais me pencher sur le sujet.

Rachel 02/03/2017 15:02

L'idée me trottait dans la tête depuis un moment déjà, ayant perdu un cousin à cause d'une LMA et avec un papa qui souffre leucémie à tricholeucocytes...Je suis contente d'avoir eu le courage de franchir le pas :)
Bisous Marie

Petitgris 01/03/2017 15:29

Félicitations Rachel : quel beau geste ! J'avais fait des tests lorsque ma voisine a découvert qu'elle avait besoin d'un don de moelle osseuse pour survivre. je n'étais malheureusement pas compatible. Elle est décédée le jour de ses 40 ans ! Ce trouve super ce fichier international ! Bravo à toi d'avoir franchi le pas ! Bisous

Rachel 01/03/2017 15:36

Merci Paulette! Plus il y aura d'inscrits, moins on augmentera la chance de guérison des malades :)
Bel après-midi à toi,
Bisous