Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

La bienveillance bien ordonnée commence par soi-même

Il est des circonstances de la vie qui vous rappellent ce qui est vraiment essentiel: SOI-MEME.

Tous les dictionnaires s'accordent à définir la bienveillance comme la disposition ou la volonté qui vise le bien d'autrui. Mais avant de vouloir le bien de l'autre, des autres, pourquoi ne pas vouloir le bien pour soi-même?

Entendons-nous bien: il s'agit bien de l'amour de soi et non pas de l'égoïsme ou du narcissisme. Car on peut être bienveillante avec soi et continuer à s'intéresser aux autres.

Le risque est que, bien trop occupé à vouloir le bonheur de nos proches, nous oublions parfois de penser à notre propre bien-être. Nous donnons généreusement au point d'ignorer les signaux envoyés par notre corps et de nous épuiser. Or, pour pouvoir donner, il faut que nous allions bien nous-même et que nous rechargions notre réserve d'énergie positive. Et la seule personne qui peut évaluer exactement notre état et nos besoins, c'est nous. 

Dernièrement, j'ai éprouvé le besoin de m'isoler, d'effectuer un bilan intérieur et de me reconnecter à moi-même. J'ai identifié ce que je veux et ce que je ne veux plus et à partir de là, j'ai commencé à définir un plan d'action pour y parvenir. J'ai l'impression d'avoir effectué un élagage qui m'a permis de dégager la voie et d'y voir clair, et croyez-moi, cela fait un bien fou. 

La première mise en pratique de ma bienveillance avec moi-même m'a été inspirée par une amie: le PARDON. Je me suis pardonnée à moi-même mes manquements passés, je me suis pardonnée d'avoir permis que des circonstances ou des personnes m'aient blessée et j'essaie de ne plus reproduire les mêmes erreurs. 

Ensuite j'ai appris à NE PLUS DIRE OUI A TOUT. Pour ne plus recommencer les mêmes erreurs, j'ose désormais dire non à certaines sollicitations énergivores; j'ose refuser poliment certaines sollicitudes pas toujours bienfaisantes. D'avoir fait de mon bien-être une de mes priorités m'a fait gagner en assurance. Je ne crains plus de prendre des décisions juste par peur de froisser des gens ou de les perdre, je veux m'entourer de personnes en accord avec ma vision des choses et qui partagent les mêmes valeurs que moi.

Et pour soutenir ma démarche, je me nourris de LECTURES INSPIRANTES, pas des livres de développement personnel à proprement parler un peu trop tournés vers la théorie, mais des livres qui relatent les expériences des personnes qui ont entrepris la même quête avant moi et qui sont parvenues à avoir une vie harmonieuse. 

Je ne suis qu'au début du processus, je sais que le chemin sera long et ardu, je sais que j'aurais parfois à faire des choix difficiles, mais je suis persuadée que le jeu en vaut largement la chandelle. 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marie Kléber 14/05/2018 14:39

C'est le chemin Rachel. A trop écouter, être là pour les autres, on s'oublie dans la balance. Il faut doucement retrouver la route vers soi, s'écouter, s'aimer, s'estimer et trouver le juste équilibre au bout du compte.
Grosses bises.

Rachel 14/05/2018 14:45

C'est exactement cela. Je suis bien contente de m'être trouvée! Grosses bises à toi aussi Marie

Petitgris 13/05/2018 09:58

Tu as trouvé la bonne attitude ! Tu l'as compris ce n'est pas facile surtout si tu as été habituée à te soucier des autres en priorité ! Mais tiens bon, c'est la solution pour trouver équilibre et bonheur ! Savoir dire non est parfois salutaire ! Bon dimanche Rachel Bisous

Rachel 13/05/2018 16:12

Il me faut maintenant persévérer et tenir bon en effet! Bon dimanche Paulette! Bisous