Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

Sans saison

Les températures ont allègrement dépassé les 20° hier un peu partout en France. Si l'on se se réfère au calendrier pourtant, le printemps ne devrait être là que dans trois semaines.

Les fleurs ont repoussé, colorant l'hiver de blanc, de rouge, de rose, de jaune éclatants! On sent partout les prémices de la Nature qui revient à la vie...

Seuls ces hortensias desséchés rappellent que les frimas ne sont pas loin.

Ce changement de saison m'a inspiré cette magnifique chanson de Léo Ferré, que j'ai souhaitée partager avec vous

On s'aimera cet automne
Quand ça fume que du blond
Quand sonne à la Sorbonne
L'heure de la leçon
Quand les oiseaux frileux
Se prennent par la taille
Et qu'il fait encore bleu
Dans le ciel en bataille
On s'aimera
Pour un quignon de soleil
Qui s'étire pareil
Au feu d'un feu de bois
On s'aimera
Pour des feuilles mourant
Sous l'oeil indifférent
De monseigneur le froid
On s'aimera cet hiver
Quand la terre est peignée
Quand s'est tu le concert
Des oiseaux envolés
Quand le ciel est si bas
Qu'on le croit au rez-de-chaussée
Et que le temps des lilas
N'est pas prêt d'être chanté
On s'aimera
Pour un manteau pelé
Par les ciseaux gelés
Du tailleur des frimas
On s'aimera
Pour la boule de gui
Que l'an neuf à minuit
A roulée sous nos pas
On s'aimera ce printemps
Quand les soucis guignols
Dansent le french cancan
Au son du rossignol
Quand le chignon d'hiver
De la terre endormie
Se défait pour refaire
L'amour avec la vie
On s'aimera
Pour un tapis tout vert
Où comme les filles de l'air
Les abeilles vont jouer
On s'aimera
Pour ces bourgeons d'amour
Qui allongent aux beaux jours
Les bras de la forêt
On s'aimera cet été
Quand la mer est partie
Quand le sable est tout prêt
Pour qu'on s'y crucifie
Quand l’œil jaune du ciel
Nous regarde et que c'est bon
Et qu'il coule du miel
De ses larmes de plomb
On s'aimera
Pour une vague bleue
Qui fait tout ce qu'on veut
Qui marche sur le dos
On s'aimera
Pour les sel et le pré
De la plage râpée
Où dorment des corbeaux
Où dorment des corbeaux.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marie Kléber 28/02/2019 14:49

Jolie chanson Rachel!
Oui les saisons ne sont plus ce qu'elles étaient. Ce rayon de soleil a mis du baume au cœur. Cela fait du bien.
Belle fin de journée Rachel. Bises

Rachel 28/02/2019 14:53

C'est bien de réécouter ces grandes chansons françaises de temps en temps!
La grisaille est déjà de retour à Paris, répit de courte durée!
Bisous Marie

Petitgris 28/02/2019 14:25

On nous l'a dit et répété : ces températures ne sont pas de saison ! Par contre qu'est-ce que ça fait du bien ! Elles ont même donné le petit coup de pouce nécessaire pour que la nature se réveille ! Partout les fleurs et les bourgeons éclatent ! Merci pour les jolies photos et les paroles du grand Mr Ferré ! Bon après midi Rachel Bisous

Rachel 28/02/2019 14:30

On paiera un jour ces jolies journées ensoleillées! Mais en attendant c'est vrai que cela fait du bien d'en profiter!
Bisous Paulette