Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

Chère moi-même, où en sont nos rêves

Un soir, je suis tombée par hasard sur le film "L'âge de raison" avec une Sophie Marceau belle, rebelle, pétillante et touchante. D'après les critiques postées sur les sites spécialisés, ce film n'avait pas fait l'unanimité à sa sortie mais il m'a bien plu.

L'histoire est simple: Marguerite, à l'âge de 7ans, avait écrit à elle-même en chargeant un notaire de lui envoyer les courriers le jour de ses 40ans. Marguerite/Margaret qui avait enfoui ses souvenirs d'enfance douloureux loin, très loin dans sa mémoire pour pouvoir se construire, a dû les affronter en découvrant les courriers. Le film déroule ses rêves de petite fille, les promesses qu'elle s'est faite à elle-même, ce qu'elle rêvait d'être plus tard, l'obligeant par la même occasion à analyser sa vie et à répondre à cette question que beaucoup d'entre nous s'est posée un jour: "Qu'ai-je fait de mes rêves d'enfant?"

Le film fait des allers-retours entre la vie bien huilée mais dépourvue de fantaisie de Margaret et l'enfance chaotique mais remplie de poésie de Marguerite. Est-elle restée fidèle à elle-même? A-t-elle renoncé à ses rêves? S'est-elle perdue en chemin pour pouvoir réussir? A-t-elle trouvé le bonheur?

J'y ai découvert une jolie citation d'Oscar Wilde: " Il est important d'avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit.. "

Et un très joli morceau de Mozart, le "Concerto pour clarinette"

Comme il fallait s'y attendre, ce film m'a amenée à me souvenir de mes propres rêves de petite fille et de les confronter à celle que je suis devenue:

"Chère moi-même,

La vie n'a pas été tendre avec moi mais je te rassure, j'aime toujours autant rire et j'aime la vie plus que jamais.

Je voulais devenir pilote de chasse ou généticienne, je suis devenue documentaliste. C'est un métier moins palpitant mais je suis heureuse d'être entourée de livres et d'enfants.

En parlant d'enfant, finalement je n'ai pas eu de ribambelle d'enfants, mais le seul que j'ai me comble au-delà de l'entendement. Je ne suis pas mariée et je n'ai pas eu de mariage grandiose, mais j'ai trouvé l'amour.

Je ne suis pas devenue une gravure de mode mais je trouve que je ne suis pas trop mal.

En fait, je pense que c'est ma manière de voir les choses qui a changé: finis les rêves inaccessibles et grandioses. Je mène une vie simple avec ses hauts et ses bas et elle me convient bien.

Mais je te rassure, j'ai réalisé mon plus grand rêve: trouver le BONHEUR..."

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Rachel 19/01/2015 13:41

Coucou Minouche,
Abonne-toi à mon flux RSS pour pouvoir suivre mes actu!
Finalement, à partir du moment où on a trouvé le bonheur, même si on n'a pas réalisé des rêves incroyables, j'estime comme toi qu'on a réussi sa vie!
Bisous à toi

Minouche 19/01/2015 13:37

toujours des difficultés à avoir tes notifs, donc je viens de temps à autre chez toi, voir "le neuf"...

et j'aime ton billet, dois-je dire que je partage sa conclusion...A aujourd'hui, j'ai trouvé le BONHEUR, et donc, j'estime que j'ai réussi ma vie.

bises à toi

Rachel 19/01/2015 09:46

Merci Soahary, c'est très gentil! Concernant le film, je l'ai trouvé très joli, pas de grande surprise mais on passe un joli moment!

soahary 19/01/2015 09:43

Je découvre ton blog avec ce billet. C'est beau! C'est beau d'avoir réalisé son plus grand rêve :) Tu m'as donné envie de voir ce film.