Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

Communiquer: pour qui, pour quoi?

inspiration-adaptation

Un de mes amis proches est décédé brusquement d'une crise cardiaque cette nuit,  à l'âge de 40 ans ....

Personnage public, charismatique, bon communicateur, il avait près de 1500 amis sur Facebook.

Pourtant, en lisant les commentaires des uns et les réactions des autres, je me suis rendue compte que la plupart d'entre eux ignorait tout de la douloureuse réalité qu'il essayait de surmonter depuis un certain temps.

Aux yeux de bon nombre de ceux qu'il considérait comme ses amis, il menait une vie de rêve: travailleur acharné, il a eu une carrière professionnelle florissante, deux beaux enfants, une jolie maison...Bref, l'image d'Epinal de la famille heureuse. Il se plaignait très peu sur Facebook et préférait mettre en avant ce qu'il y avait de positif dans sa vie, parler de ses projets et de ses convictions profondes.

Pourquoi avait-il voulu inclure autant de personnes parmi ses contacts? Ses "amis" ont-ils cherché à le connaître au-delà de Facebook ou pensaient-ils seulement que ça faisait bien de faire partie de ses contacts? Que cherchait-il à véhiculer comme image à travers sa page?

Et nous, que cherchons-nous à communiquer à travers nos pages sur les réseaux sociaux et sur les blogs?

Cherchons nous à offrir aux autres une fidèle image de nous-mêmes, comme si nous partagions le contenu de notre journal intime à ceux qui nous lisent? Ou au contraire essayons nous de réécrire notre histoire afin de mieux supporter la réalité?

Quelle que soit notre motivation, en communiquant nous nous créons une vie virtuelle, fidèle ou pas à ce que nous menons en réalité. Nous voulons toucher, nous voulons partager mais surtout nous voulons exister, laisser une trace, et d'une certaine manière accéder à l'immortalité...

 

 

 

 

 

 

Communiquer: pour qui, pour quoi?
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Rachel 19/11/2014 10:29

Il y a vraiment des gens qui exposent tout de leur vie sur Facebook, je ne m'y fais pas moi non plus!

Minouche 19/11/2014 09:08

oui, les fausses valeurs du virtuel !!!! ceci étant, j'ai rencontré par le biais du net, outre quelques relations agréables, une ou 2 "vraies amies", mais çà reste rare...

FB, j'ai un profil, je n'y vais pas et je n'y mets presque rien, il me permet surtout en fait d'être en contact avec la grande sœur de mon fils (ou plus exactement, çà permettait à mon loup d'être en contact avec sa sœur, quand je trouvais qu'il était trop jeune pour avoir un profil...mais sa sœur raconte tout de sa vie, çà me laisse sans voix...

Rachel 25/10/2014 08:24

Tu aimes Candy Crush toi aussi? Ha ha ha moi aussi! Ne pouvant pas (encore) voyager comme tu le fais, je me régale de tes récits de voyage, n'arrête surtout pas! Bisous Paulette

Rachel 25/10/2014 08:23

Je suis tout à fait d'accord avec toi: je tiens un blog pour me faire plaisir! Pour facebook, je ne l'ouvre qu'à des amis triés sur le volet et j'y mets vraiment le strict minimum. Mais il y a des gens qui disent tout sur les réseaux sociaux et confondent amitiés réelle et virtuelle...
Bon week-end à toi aussi! Bisous

Petitgris 24/10/2014 19:05

J'ai créé mon compte FB afin d'avoir des nouvelles quotidiennes d'un membre de ma famille souffrant et resté dans le Nord. Des blogueuses m'ont trouvées...mais je reste peu active sur ce site , à part Candy Crush hahaha ! Le blog m'a permis de trouver des personnalités attachantes et diverses mais si je ne sais pas tricher et reste directe, ce n'est absolument pas pour moi passer à la postérité que je continue...allez j'avoue, raconter mes voyages me fais revivre le plaisir :D Désolée pour ton ami . Bon week end Rachel Bisous

chouchie 24/10/2014 17:39

Je n'ai pas FB mais cela reflète bien notre société . En ce qui concerne le blog, personnellement je n'attend rien de spécial et je le fais surtout pour me faire plaisir et garder les recettes écrites .
De toutes façons les vrais amis se comptent sur les doigts d'une main et c'est pour tout le monde pareil, personnages publics ou lamda...
Bisous et bon week-end