Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

Mère et femme

Editable vector question mark formed from many question marks

Il y a quinze jours de cela, je vous avais dit ici que j'étais d'humeur légère et ensoleillée comme le temps, et que mon bonheur me volait mon inspiration. Depuis, le temps s'est dégradé: les journées sont redevenues pluvieuses, grises et fraîches. Et mon humeur est au diapason, je suis chagrin et interrogation en ce moment...

Je suis une maman solo et je vis une relation fusionnelle avec mon fils. Nous avons toujours tout partagé, et c'est tout naturellement que, quand il a eu l'âge de comprendre, je lui ai expliqué que je n'étais pas que sa maman, que j'étais une femme aussi. Je lui ai toujours demandé de ne jamais me mentir, que c'était la clé de la confiance, et ma foi il le respecte bien. J'essaie de faire de même de mon côté, je lui fais le moins de cachotteries possibles.

Quand, après son père, j'ai refait ma vie, je ne le lui ai jamais caché. Quand j'avais une soirée romantique, je le lui disais, je ne lui racontais pas que je sortais avec des collègues, car si tel était le cas, je l'aurais amené avec moi de toutes façons. Il s'amuse à me voir glousser quand je reçois un billet doux et se moque gentiment quand je fais ma "tête amoureuse" :)

Nous partageons beaucoup de choses et passons énormément de moment rien que nous deux. Le fait d'être seule avec lui me demande deux fois plus d'efforts pour l'élever, car je dois être à la fois celle qui donne le bâton et la carotte. Je le trouve équilibré et épanoui, et le voyant ainsi bien dans sa peau - aussi bien que peut l'être un ado de son âge - j'étais persuadée d'être une maman attentionnée et aimante.

Mais un événement a semé le doute en moi et balayé mes certitudes. Et si j'avais tout faux? Ai-je le droit de revendiquer auprès de mon fils de vivre ma féminité? Suis-je censée me préoccuper uniquement de son bien-être jusqu'à ce qu'il puisse voler de ses propres ailes?

Je me sens tout à coup nulle et égoïste de vouloir trouver du bonheur en plus de celui d'être maman...

Dois-je faire comme ces parents solo qui couvent leurs enfants, les font passer avant tout le reste au point de taire leurs propres besoins, ces parents parfaits qui font tout si bien et me donnent l'impression de tout faire de travers?

Je ne suis même pas sûre de mériter le cadeau que mon fils ne manquera pas de m'offrir pour la fête des mères ...

 

Mère et femme
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Rachel 29/05/2015 09:16

Merci pour ton commentaire Catherine! Je constate avec soulagement que vous abondez tous dans mon sens et que ma démarche n'est ni égoïste ni insensée! Bonne journée à toi aussi! Bisous

dhelicat 29/05/2015 09:13

tu as le droit d'avoir une vie "de femme" en dehors de lui, l'amour réciproque que vous vous portez, la confiance, le partage n'empêche pas de vivre ta vie...et ce n'est pas en ayant une maman peu épanouie qu'il sera vraiment heureux, chercher le bonheur en dehors de ses enfants n'est pas un acte égoïste mais la vie qui reprend ses droits... on ne peut bâtir sa vie que sur ses enfants on risque alors de leur demander trop et de ne pas les rendre heureux...
mes enfants savaient que je sortais que j'avais une vie en dehors d'eux mais je n'ai présenté quelqu'un que le jour ou j'ai été sure de moi et de mon choix et ce jour là ils ont su que j'étais de nouveau heureuse sans qu'ils en patissent, c'est ce que je te souhaite, bonne journée

Rachel 27/05/2015 16:39

Merci pour tes mots Minouche! Il n'a à ce jour rencontré aucun de mes amoureux (j'en n'ai eu que deux de toutes façons, y compris l’actuel) mais sait que j'ai une vie amoureuse. Il y a, inconsciemment je pense,la peur que la mayonnaise ne prenne pas...Car j'ai beau revendiquer ma vie de femme, je ferai toujours en sorte que le bonheur de mon fils n'en pâtisse pas.
Qu'est-ce que c'est compliqué tout ça :)
Bisous

Minouche 27/05/2015 13:07

Je crois au contraire que tu as raison de lui dire que tu es aussi une femme et que tu as une vie en dehors de lui...C'est aussi la démarche que j'adopte, et j'avoue que je trouve cela plus honnête...Bon, il est vrai que je ne lui ai pas imposé moult relations de passage (j'ai un souvenir "grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr" des retours de vacance chez papa, où il m'expliquait la nouvelle copine, l'ancienne et même parfois les deux en même temps !!!), mais que je l'ai vite informé lorsque ma rencontre devenait une relation... C'est plus honnête, et c'est un droit, je pense... Il ne faut pas lui mentir, si tu attends la vérité de sa part, et il ne faut pas non plus t'empêcher de vivre...
Nous avons eu une conversation une fois, où mon fiston avait émis le souhait que je ne sois "qu'avec lui"...et je lui ai aussi expliqué que lorsqu'il quitterait le nid, il serait bien tard pour moi pour refaire ma vie, qu'une maman épanouie c'était bien mieux qu'une maman dévouée, mais à qui il manque quelque chose, et aussi que jamais, jamais, je n'accepterais qu'il se mêle de mon choix de compagnon (bien sur tant que celui-ci est respectueux et correct envers mon fils)...

Aujourd'hui, il adore mon compagnon, moins la compagne de son père, mais il a compris que la relation avec son parent (quel qu'il soit) est indépendante de la relation au "beau-parent"...et tout va bien !!!

et d'autre part, les "parents parfaits", comme tu dis, ne sont pas si parfaits que cela, puisqu'ils couvent leurs enfants, parfois jusqu'à l'étouffement, et ensuite leur reproche leur solitude des vieux jours... Que celui qui n'a jamais entendu "je me suis sacrifié pour toi !!!" me jette la première pierre...

je pense sincèrement qu'on leur fait un bien plus beau cadeau pour leur avenir en leur montrant qu'on aime aussi en dehors d'eux, et que c'est çà la vie...

bises

Rachel 26/05/2015 19:42

Tes paroles me confortent dans ma démarche Paulette! J'ai beau me dire que nous avons trouvé notre rythme de croisière, il n'empêche que des choses - et des personnes - peuvent nous amener à douter....
Bonne soirée à toi aussi
Bisous

Petitgris 26/05/2015 18:11

J'ai toujours, comme toi, basé ma relation avec mon fils sur la confiance réciproque. Et je peux te dire que cela nous a réussi à tous les deux. Il vient de partir et à 42 ans ses mots m'ont prouvé que c'était la bonne solution. Ne change rien Rachel tu es dans le vrai . Une maman franche et épanouie aide les enfants à s'installer dans leur propre vie :) Bonne soirée bisous