Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

Mon défi littéraire #3

echange-autour-de-aimer-c-est-laisser-libre_3560083-L

Pour la troisième fois, je participe avec plaisir au challenge littéraire proposé par Caroline du blog ParisianShoegals, dont voici les règles du jeu:

Vous avez jusqu'au mardi 9 juillet 23h59 pour valider votre participation en publiant votre texte (et en me le faisant savoir en publiant le lien dans les commentaires.)

Le jury rendra son verdict le samedi 13 juillet et les lecteurs pourront voter pour les 3 finalistes du samedi 13 juillet au dimanche 21 juillet.

 1ère contrainte, la forme : il devra s’agir d’une lettre, rédigée donc à la première personne du singulier. Et pour citer Rimbaud, « Je est un autre. » Nous avons choisi deux variantes classiques qui offrent d’infinies possibilités en espérant que les deux cas vous inspireront autant l’un que l’autre.
 - La lettre d’amour enflammée. Délicate et pudique à la manière de Kafka écrivant à Milena Jensenska  ou ordurière et torride comme celles que James Joyce échangeait avec Nora.  A vous de voir.
 - La lettre de rupture assassine et cruelle. 
 2ème contrainte : l’époque vous devrez choisir entre les années folles (1920-1930)les années 70 et la révolution des mœurs ou bien le futur (la science fiction et l’amour) en incluant dans votre texte de subtiles références datant la période par exemple références musicales, littéraires, historiques, modes, détails divers de technologie plus ou moins avancée mais aussi le style d'écriture et les expressions, les idiomes voire l'argot…
  Et voici ma production:

Mon amour 2.0,

Une fois n’est pas coutume, ce soir tu ne verras pas mon hologramme. Je ne pourrai plus tromper longtemps la perspicacité de ce thermo-cardiographe qui ne manquera pas de démasquer l’emballement de mon cœur et la chaleur qui m’envahit à chaque fois que tu me souris ou que tu me parles.

J’ai choisi exprès de t’adresser une lettre, un moyen de communication certes archaïque et obsolète, mais qui reflète tout à fait ce que j’ai à dire et comment je veux te le dire.  Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si j’ai choisi de te l’envoyer par une capsule spatiale qui voguera à travers les galaxies et te parviendra peut-être dans un jour, dans un mois, dans un an, ou jamais…

Notre histoire est née et a grandi dans le virtuel, le sentiment d’attachement que j’éprouve pour toi et que je pense réciproque est pourtant tout ce qu’il y a de plus réel, aussi réel que cette lettre que je m’apprête à t’envoyer.

Mon amour pour toi a poussé petit à petit, arrosé par ces baisers dont tu as le secret... J’ai mis du temps à  m’apercevoir que tu étais exactement l’homme qu’il me fallait, avec tes défauts et tes qualités. Moi la femme amoureuse de liberté n’a jamais été aussi heureuse que lovée tout contre toi, prisonnière de tes bras.

Chaque fois que nous sommes ensemble, je sens en moi ce cri qui n’a qu’une envie : transpercer ma poitrine et t’éclabousser à coup de « Je t’aime ».  Mais jamais il n’a franchi mes lèvres, car pour toi l’amour est synonyme de cage et de prison. J’essaie patiemment, tendrement de venir à bout de ton angoisse, de panser cette blessure qui te rend méfiant et t’empêche d’être heureux. Si l’amour devait être une cage, je te promets d’en laisser la porte ouverte et de te confier la clé, celle que je t’ai donnée le jour où tu es entré dans ma vie.

En m’ouvrant ainsi à toi, je risque de te faire fuir, toi l’animal effarouché, l’éclopé de la vie qui ne veut plus s’attacher, qui ne veut plus aimer. Tant pis, aujourd’hui ce risque je le prends, telle une chrysalide qui met sa vie en péril pour percer son cocon et permettre au papillon de s’épanouir au grand jour.

S’il te plaît, laisse-moi t’aimer, laisse-moi te prouver que l’amour peut guérir et donner des ailes,  laisse-moi te rendre heureux, laisse-moi ôter de ton regard ce voile de tristesse et illuminer tes yeux de sourire.

Abandonnons nos avatars, quittons ce monde virtuel et rendons réelle notre histoire. Peu importe, qu’on choisisse d’habiter sur Mars ou Vénus, je te suivrai. Toi, mon amour…

 Ndlr: Toute ressemblance avec des personnages existants ou qui existeront relève totalement de la volonté de l'auteur :)

*crédit photo

 

Mon défi littéraire #3
Mon défi littéraire #3
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

boule 16/07/2013 15:11

Merci ma Anne-C! Bisous!!!

Anne-C 16/07/2013 07:35

Ayé j'ai voté pour toi!!!! Bises

boule 11/07/2013 21:09

Merci Sylvie, c'est gentil! Bonne soirée également! Bises

Sylvie, Enfin moi 11/07/2013 20:54

Magnifique déclaration
Bonne soirée

boule 09/07/2013 14:27

Oh oui, pour l'amour des belles lettres, encore et toujours :)

boule 09/07/2013 14:27

Oh merci c'est très gentil! Gros bisous

jonalysprecious 09/07/2013 06:28

Très belle lettre d'amour ! Même avec des costumes d'avatar du futur, l'amour vibre et fait encore écrire avec de jolis mots ! ;-)

kerf 08/07/2013 21:42

J'aimerais être à la place de la personne !!!!!!!!!!!!!!! Quel amour !!!!!!!!!
Je me réjouis de voir le jour venir pour voter pour toi !! Gros bisous

boule 08/07/2013 11:38

Merci Paulette, c'est gentil! Je suis une incorrigible romantique et une éternelle optimiste, je pense que cela se ressent dans ce que j'écris :) Bisous

Petitgris 08/07/2013 10:49

Très belle déclaration d'amour ! Un futur que beaucoup ont tendance à appeler "demain". Il est bon de penser que malgré les technicités la vraie valeur sera celle du coeur ! Défi relevé avec brio Rachel ! Je surveillerai les résultats pour voter pour toi ! Belle semaine Bisous