Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

Panne de mélancolie

 

Vous l'avez peut-être constaté (ou pas!), depuis quelques temps je me fais rare: moins d'articles, moins de commentaires aussi. C'est simple: depuis le retour des beaux jours, je me sens d'humeur légère et ma façon de lire et d'écrire s'en ressent!

Moi qui d'habitude m'attarde sur chaque billet, je les survole. Je regarde beaucoup les photos, je ris des billets d'humour et de temps en temps je commente. Une vraie flemmarde je vous dis!

Pour ce qui est d'écrire des articles, c'est la panne! Pas envie de parler de choses sérieuses, ni de me prendre la tête pour les méchancetés petites ou grandes de ce monde puisque de toutes façons, c'est comme ça et je n'y peux pas grand-chose....

Et ce matin cette chanson de Patrick Bruel m'est revenue à l'esprit, chanson que j'ai déjà partagée ici il y a près de deux ans et qui colle bien avec mon état actuel.

Un jour on m'a dit: "Quand l'amour va, tout va", et c'est vrai. Même si tout ne va pas comme je veux dans ma vie, même si mes recherches d'emploi restent au point mort, j'aime et je me sens aimée et je suis heureuse. J'arrive à tout relativiser, à ne pas m'en faire pour un rien, à voir la vie du bon côté, à profiter de chaque moment. Et quand la journée est de la partie comme aujourd'hui, ensoleillée à souhait, je rêve de prendre la clé des champs et de gambader dans l'herbe au lieu de rester entre les quatre murs de mon bureau, aussi illuminé soit-il!

J'espère que vous me pardonnerez mon humeur d'école buissonnière! Promis, même si je ne suis pas très bavarde, je vous lis et vous suis...

En attendant, je vous laisse savourer cette jolie ballade!

Moi qui ai toujours noirci des pages pour des chansons de pluie 
Fait, défait, cent fois mes bagages pour trouver un abri 
Ce soir mon stylo fait la gueule, y'a rien à en tirer 

Il préférait quand j'étais seul, plus facile de chialer 
Le bonheur c'est plutôt chouette, mais comment ça s'écrit 
J'ai beau traîner de bar en bar, comme un poète maudit
Depuis le soir où tu as posé du soleil dans ma vie
J'ai l'impression de tomber en panne de mélancolie

J'ai essayé, j'ai essayé, j'ai essayé d'écrire une chanson pour pleurer
D'être jaloux dans mes couplets
De m'faire des comédies guimauves dans les cinés
J'aurais aimé, tellement aimé courir sous des pluies de regrets
M'imaginer que c'était notre dernier baiser
J'aurais aimé mais je t'aime trop pour y arriver

Si tu m'quittais juste une semaine, histoire que ça vienne un peu
J'pourrais t'envoyer des "Je t'aime" qui font couler les yeux
J'pourrais marcher le long des dunes en m'disant qu'c'est fini
Oui mais voilà ça s'appelle une panne de mélancolie
J'ai même fouillé au fond de ton sac pour trouver des idées
J'ai vu des mots d'amour en vrac, que tu m'écris en secret
J'ai vu des photos de mecs tout nus qui s'tenaient par la main
Et le soir quand je suis rentré, tu leur donnais le bain

J'ai essayé, j'ai essayé, j'ai essayé d'écrire une chanson pour pleurer
Sucrer le sucre de mon café
Et colorier de peine toutes les nappes en papier
Me déguiser et te séduire pour te surprendre à me tromper
Etre le mec à qui on sourit, embêté
J'aurais aimé mais tu m'aimes trop pour y arriver

Bon, d'accord, c'est qu'une petite chanson qui t'feras sourire, peut-être
Mais t'amuse pas, entre deux biberons, à la prendre au pied de la lettre
J'échange pas un sourire de toi contre une chanson jolie
Et j'espère qu'on excusera ma panne de mélancolie

J'ai essayé, j'ai essayé, j'ai essayé d'écrire une chanson pour pleurer
J'étais si peu désespéré
Que même mon psy a fini par déprimer
J'aurais aimé, tellement aimé que mes potes puissent me consoler
Tellement aimé qu'au poker, ils me laissent gagner
J'aurais aimé mais on s'aime trop pour y arriver

En panne, en panne, en panne de mélancolie
Je t'aime, tu m'aimes, on s'aime, alors tant pis
En panne, en panne de mélancolie
Je t'aime, tu m'aimes, alors tant pis
Tant pis

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Rachel 13/05/2015 11:38

Surtout quand on sait que ça ne va pas durer!

dhelicat 13/05/2015 07:21

jolie chanson, on a envie de devenir flemmarde aux beaux jours de profiter du soleil du temps qui passe ... bonne journee

Rachel 12/05/2015 07:56

Coucou,
J'adhère complètement avec la chanson de Bruel: tant pis si le bonheur me prive d'inspiration, j'échange pas un sourire de lui contre un billet joli mais j'espère qu'on excusera ma panne de mélancolie :)
Bisous

Hasina 12/05/2015 07:08

Merci pour ce partage, il y a des moments comme cela, et on les accueille avec plaisir et on les vit ces moments de mélancolie. Je suis en plein dedans aussi. Comme on dit, on se relève toujours :-) Ce sont les petits signes qui nous montrent que nous sommes vivants. A très bientôt

Rachel 11/05/2015 12:52

Merci de ta compréhension Paulette :) Belle semaine à toi aussi! Bisous

Petitgris 11/05/2015 12:44

Le retour du soleil tant désiré donne des envies de sorties et pourquoi pas de flemme aussi :) Je m'efforce aussi d'en profiter au maximum . Tu as bien raison de t'aérer et d'en profiter ! :) Merci pour la jolie chanson de Bruel :) Belle semaine Rachel Bisous