Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

Parents d'ado: mode d'emploi

Capture

Il n' y a pas plus compliqué qu'être parents. Un vrai rôle de composition où on expérimente d'abord, on tire les leçons ensuite, avec pour seule école la vie alors que la société attend que vous réussissiez à faire de vos enfants des citoyens modèles et des adultes épanouis!

La barre est haute! La pression énorme!

Les longues nuits d'insomnie, les bronchiolites et autres coliques ne sont rien à côté de ce qui vous attend quand votre adorable petit ange devient un méchant gigantesque ado! Cet être qui se trouve entre deux eaux, plus tout à fait un enfant mais loin d'être un adulte se cherche et sollicite toute votre attention pour trouver sa voie...

- Commençons par la métamorphose physique: en l'espace d'un été, mon petit garçon de 12ans a pris 10 centimètres et me dépasse désormais, pas encore d'une tête mais ça ne saurait tarder! A 13ans, sa voix est passée dans les graves et un duvet dru mais fin est apparu juste au-dessus de sa lèvre supérieure. P.S: ne surtout pas dire que c'est une moustache! Non, ce n'est qu'un fin duvet ;-) Et que dire des pieds - le mien chausse du 43! - immenses! Sans parler de tout le reste!

Il a donc fallu changer son garde-robe!

-  Question vestimentaire, oubliés Okaïdi, Sergent Major et autres Vertbaudet, il faut maintenant se tourner vers Jules, Zara Homme et Celio! Il m'a fait part de son désarroi car, comme il dit, les vêtements qui correspondent à son style sont trop petits pour lui, et ceux qui sont à sa taille ne lui plaisent pas encore... Mais alors, surtout, ne jamais rien acheter sans son approbation! Les chaussures ou le pull en col V ont été porté(e)s une fois pour me faire plaisir et moisissent depuis au fond du placard!

- J'ai constaté aussi qu'un ado c'est comme un film au ralenti: autant quand il était petit il courait dans tous les sens, autant à l'adolescence il a deux de tension! On aurait dit que son cerveau n'est pas habitué à guider ce corps de géant! Le matin, ce sont des "Dépêche-toi!" à n'en plus finir auxquels il répond par des "Ne t'inquiète pas Maman, on n'est pas en retard!" nonchalants à vous hérisser les cheveux! J'ajoute une bonne grosse dose de patience à ma tasse de thé pour rester zen!

- Les câlins et autres effusions affectives en tous genres se passent uniquement en huis clos! Mon petit grand bébé en sera toujours aussi friand mais en privé, et surtout pas devant les copains! C'est mieux que rien non? Heureusement qu'il ne lésine pas sur les "Je t'aime maman!", c'est fou ce que ces quelques mots me font du bien!

- Les compliments se font plus rares et sont remplacés par des "Mouais" et des "Pas mal" manquants singulièrement de conviction et lancés sur un ton prudent! Il est très critique envers moi: il trouve que je parle trop fort, ou que je ris trop fort et que je lui "fous" la honte. Pourtant il faut l'entendre rire bêtement et très fort quand il est avec ses copains!

- Par contre, il saura s'y prendre pour me convaincre de lui cuisiner son plat préféré. Car, encore un point important, un adolescent ça dévore tout! Avoir toujours le garde-manger bien garni! Une des activités préférées des ados - après dormir -, c'est manger! Et pour le convaincre de manger sainement et de préférer l'eau aux boissons sucrées, il faut lui rappeler que tout ce qui est trop gras et trop sucré favorise l'apparition des boutons! Et ça marche!

- L'ado est un être égocentrique qui vit dans sa bulle. Alors pour le ramener à la réalité, je l'invite fortement à m'accompagner quand je fais les courses. Je veux qu'il sache que tout a un coût - parce qu'il a tendance à croire que mon compte en banque est intarissable - et puis, après tout, c'est lui l'ogre en pleine croissance qui a besoin d'être nourri en permanence!

- Les repas sont justement l'occasion d'échanger car je trouve important d'entretenir le dialogue. Certes, souvent quand je demande ce qu'il a fait au collège il me répond "Je ne sais plus!" ou quand je lui demande ce qu'il a mangé à la cantine il me dit "J'ai oublié!" mais ne je ne désespère pas! Je tends la perche, je le sors de sa coquille tout en évitant d'être envahissante.

- J'apprécie particulièrement ces échanges justement car il commence à avoir ses propres opinions sur certains sujets. Il apprend à discuter, à respecter le point de vue de l'autre et à défendre le sien. Et là je me rends compte qu'il se construit et se forge une personnalité. C'est passionnant, c'est émouvant, ça me fait fondre d'amour pour lui!

- Je suis telle une équilibriste: tantôt je suis la confidente et l'oreille attentive ouverte aux dialogues; tantôt je représente l'autorité à respecter et qui fixe les limites à ne pas franchir.

L'adolescence est une période éprouvante pour les parents. Il faut savoir accompagner son enfant, lâcher du lest mais maintenir l'autorité et lui inculquer les valeurs qui l'accompagneront plus tard. Nous avons parfois hâte qu'elle se termine. Pourtant, je me dis que si on en voit le bout, c'est que notre enfant n'en est plus un et qu'il ne tardera plus à prendre son envol....

Mais ça, c'est une autre histoire...

 

 

 

 

 

 

Parents d'ado: mode d'emploi
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Rachel 04/02/2015 09:07

Nous avons tous les mêmes à la maison! Heureusement qu'on est là pour nous! Bisous

Minouche 03/02/2015 12:16

Mais pourquoi tu parles de mon fiston comme çà ???? ahhhhhhhhhhhhhhhh ce n'est pas du mien que tu parles ????

en tout cas, merci de cet article, je me sens sacrément moins seule !!!!
On y arrivera, tu as raison !!!!

Rachel 01/02/2015 13:54

Oh oui, on y arrivera même si on doit y laisser des plumes :)
Bisous

chouchie 30/01/2015 21:58

Je suis en plein dedans avec mes 2 derniers et je confirme tout ce que tu dis ;-)
Pas simple mais on y arrivera, on est des mamans qui déchiiiirent !

Rachel 29/01/2015 08:37

Il y a des moments plus durs que d'autres mais il faut s'accrocher! Bon courage à toi et bisous!

teparlerdemavie 29/01/2015 02:45

Mon fils a 14 ans et je vois très bien de quoi tu parles!
Merci pour ce billet.
Bise

Rachel 28/01/2015 11:07

Il faut rivaliser d'ingéniosité pour l'accompagner! mais on le fait avec amour :) Merci d'être passée Paulette! Bisous

Petitgris 27/01/2015 21:03

J'ai beaucoup aimé ton attitude face à l'adolescent . C'est vraiment l'âge difficile pour les parents mais aussi pour lui car il prépare son avenir d'adulte et doit savoir quelle sera sa place. Tu l'accompagnes très bien ...même en courses :D Il a de la chance que tu le guides ainsi :) Bonne soirée Rachel Bisous