Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

Un jour mon Prince viendra...

....un jour on s'aimera,

Dans son château heureux s'en allant

Goûter le bonheur qui nous attend...

C'est plus fort que moi, quand je pense au mariage - et accessoirement au Prince charmant qui va avec - je ne peux m'empêcher de fredonner ce refrain de Blanche Neige. La faute à la bonne grosse dose de Disney versée dans mon biberon!

Quand j'étais petite fille et que je voyais la vie à travers les contes de fée que je lisais et les histoires de princesse de dessins animés que je regardais, je ne doutais pas une seule seconde qu'un jour un prince parfait sous toutes les coutures me demanderait de l'épouser. Ma définition de la perfection? Beau, grand, gentil, intelligent et riche aussi, cela ne peut pas faire de mal un peu d'argent :)

Etais-je donc à ce point aveugle? Les hommes qui m'entouraient, à commencer par mon père que j'aime d'amour, étaient tout sauf parfaits, que ça soit physiquement ou ..... "caractèrement" (désolée pour ce néologisme, je n'ai trouvé aucun adverbe de la langue française pour résumer en un mot les traits de caractère). Et puis de toutes façons, moi non plus je ne suis pas la perfection incarnée. Bref...

La vie m'a bien vite ouvert les yeux et premier erratum:  rajouter à la liste des adjectifs qualifiant les hommes les mots "égocentrique" et "lâche" car hélas, force est d'admettre que mises à part de rares exceptions, ils le sont tous.

Cela ne m'a pas empêchée de continuer à rêver d'un grand mariage. Je me voyais au bras de mon père, entrant dans l'église remplie comme un œuf, tous les yeux - brillants d'admiration et d'émotion - rivés sur moi. Moi habillée d'une robe de mariée avec la longue traîne et tout le tralala. Mon prince m'attendant au bout de l'allée, solennel, engoncé dans son costume, heureux et terrifié à la fois...

Pourtant même si je ne recherchais plus la perfection, toujours pas de prince à l'horizon, et encore moins de demande...

Et au fil des années, mon rêve de princesse se réduit comme peau de chagrin de jour en jour...

Deuxième erratum: finis les artifices et les gigantismes, mon souhait le plus cher c'est de faire le mariage le plus simple possible.

Plus de grande église remplie de personnes que je connais à peine et qui nous souhaiteraient d'être heureux par pure politesse...

Plus de robe à traîne hors de prix que je ne mettrais qu'une fois.

Plus de réception grandiose où je ne réussirai à avaler qu'un bout de pain tellement je serais sollicitée.

Je rêve d'un mariage dans un champ rempli de fleurs, avec le soleil, le ciel, les oiseaux et les nuages pour seuls témoins; lui et moi habillés le plus simplement du monde, échangeant nos vœux avec nos mots devant monsieur le maire puis nous rentrerons chez nous et partagerons un repas - aux chandelles pourquoi pas - où nous pourrons nous dévorer des yeux à notre guise...

Certes avoir un mariage de princesse ne m'aurait pas déplu, mais avec le temps j'ai compris que l'essentiel était ailleurs...

Mon prince, je t'attends...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

boule 07/05/2014 16:18

Je pense que le mariage il faut le vivre une fois dans sa vie. Tant mieux s'il dure toute une vie, tant pis si ça se termine plus tôt, au moins on l'aura vécu...
Oh oui Minouche, s'il te plaît, si tu vois mon prince, dis lui de se magner :)
Bisous

Minouche 07/05/2014 15:49

Je me suis mariée, une fois... C'était un petit mariage... Faut-il voir un signe dans le fait que mon alliance était tombée du coussin des alliances, et qu'on l'a cherchée partout au moment "clé"...

j'ai cru un instant quand j'ai rencontré Chéri (et tout le bonheur qu'il amène avec lui) que j'aurais envie de me marier à nouveau, que je sois aux yeux de tous, officiellement "celle" qu'il a choisi...

quelques années plus tard, je n'ai plus envie qu'il m'épouse, je m'aperçois qu'il me donne tant hors mariage qu'un sacrement et un bout de papier ne pourraient rien ajouter à mon bonheur...

mais peut-être que je réagirais différemment si je ne m'étais jamais mariée...

Bises, et si je rencontre un prince, je lui dis que tu attends (et qu'il pourrait se bouger un peu, nom de zeus !!!)

boule 04/05/2014 10:26

Je te comprends! Mais moi je me contenterai bien d'un seul, grandiose ou intimiste, je dis OUI :)

Mondomisiladoré 03/05/2014 18:54

j'aimerais pouvoir faire les deux ... un grand mariage et un plus intimiste ^^

boule 03/05/2014 18:27

Que de sagesse dans tes paroles Paulette. L'avantage de l'âge c'est d'avoir pu distinguer au fil du temps l'essentiel de tout ce qui est superflu et de pouvoir apprécier la vie et tout le reste dans toute sa simplicité! Bon week-end à toi aussi! Bisous

Petitgris 03/05/2014 17:56

Je retrouve dans le cheminement de ta pensée tous mes rêves fous qui se sont heurtés à la vie. Non les hommes ne sont pas princes et encore moins tous charmants :) La sagesse m'a ensuite fait voir le mariage autrement. Mais si la vie rend raisonnable il me plaît toujours de croire qu'un prince viendra m'enlever sur son fringant destrier ...le rêve n'a jamais fait de mal et il aide à survivre ! Bon week end Rachel Bisous