Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

5 raisons pour lesquelles je fais du sport en salle

Cela fait 18 mois que je fais régulièrement du sport, à raison d'une heure deux à trois fois par semaine dans une salle de sport à côté de chez moi.

Gourmande et amatrice de bonne chère tout en voulant garder ma ligne, j'ai essayé pendant des années de courir et de faire des exercices de fitness à la maison. Mais entre la volonté et la réalité, il y a un monde! Toutes les excuses étaient bonnes pour ne pas en faire! Jusqu'à ce jour où une salle de sport a ouvert non loin de chez moi, et je me suis inscrite. Et même si cela me coûte une trentaine d'euros par mois, je pense que c'est un très bon investissement, pour au moins cinq raisons:

1- Les conseils d'un coach:

Premier cours collectif d'intégral (ndlr: travail des mollets, des cuisses, des bras, des abdos et des fessiers) j'avais l'impression d'être dans une séance de torture, les exercices s'enchaînaient à un rythme soutenu, j'ai été tentée plus d'une fois d'abandonner. Le coach, lui, était là pour nous encourager "Allez!!!! Vous pouvez y arriver! Vous pouvez le faire! Ne lâchez rien!" Et ça marche, on n'a pas lâché! Au bout de quelques séances, alors que les exercices gagnaient en complication, la différence se faisait déjà sentir, et cela continue.

Ils sont là aussi pour conseiller sur les machines à choisir en fonction de nos objectifs, la durée des sessions, l'intensité. Dix-huit mois plus tard, je constate un énorme changement au niveau de ma silhouette.

2- Un large choix de machines à disposition:

Appareil pour travailler les abdos, un autre pour travailler les abdos latéraux, un autre pour les fessiers, un autre pour s'étirer, sans compter les tapis et les vélos ou vélos elliptiques, les haltères...Il faut vraiment être d'une exigence rare pour ne pas trouver ce dont on a besoin! A chacun ensuite d'en adapter l'usage en fonction de ses besoins et de sa forme physique. Au fil du temps, j'ai adopté les machines dont je trouve l'utilisation pas trop compliquée et qui donnent de bons résultats. 

3- Les efforts sont directement quantifiables:

Une de mes routines cardio, c'est de faire 20 minutes de tapis de course, avec une pente de 1,5% (selon le coach c'est l'angle idéal pour le confort des jambes) avec augmentation progressive de la vitesse. Au bout des 20 minutes, je vois que j'ai perdu 150 kcal. Je l'ai préférée à 20 minutes de vélo elliptique qui pourtant permettent de brûler plus de calories, mais comme je ne souhaite pas trop muscler mes cuisses, je préfère la marche rapide avec le tapis.

Et là c'est du concret: je constate que mes efforts sont récompensés et cela m'encourage.Je vois que le temps que je passe à la salle de sport n'est pas du temps perdu, et j'y vais avec enthousiasme en chantonnant même ;-)

4- L'émulation de groupe:

Contrairement aux idées reçues, on ne va pas en salle de sport pour draguer ou se faire draguer, en tout cas là où je vais ce n'est vraiment pas le cas. De toutes façons, avec le visage rougi par l'effort, les cheveux en bataille et le corps ruisselant de sueur, on n'est pas à notre avantage...On y croise des hommes et des femmes de tous âges - j'y revois même d'anciens élèves du collège où je travaillais et qui me regardent mi-amusés, mi-gênés - soucieux de prendre soin de leur corps. 

Pendant les cours collectifs, on a l'impression d'être des compagnons de galère: voir les autres peiner autant que moi en faisant les exercices me remonte le moral et m'encourage à persévérer. Et puis au fil du temps des affinités naissent: certes on ne se parle que pendant les heures de présence à la salle de sport, mais d'échanger sur les progrès accomplis et ce qu'il reste encore à faire est une source de motivation supplémentaire.

5- Aucune performance exigée:

Je n'ai jamais été de ceux qui excellent en sport, que ça soit individuel ou collectif. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé! Mais force est de reconnaître que je suis plus douée pour la gymnastique intellectuelle.

A la salle de sport, je sais que quand je m'applique, mes efforts sont payants et je ne suis en compétition qu'avec moi-même. Alors j'y vais, dépassant mes propres limites, m'investissant à 100% dans ce que je fais. Ma récompense? Les formes qui commencent à se dessiner, mon ventre qui gagne en tonicité, mon endurance qui a augmenté. Que demander de plus?

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marie Kléber 10/04/2017 12:29

Je te comprends Rachel! A la maison ce n'est pas pareil, on baisse vite les bras.
Je fais du sport dans un gymnase de la ville où je travaille du coup que des cours collectifs. Ca motive!

Rachel 10/04/2017 14:29

C'est tout à fait ça Marie! Et puis comme on dit: plus on est de fous, plus on rit!