Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

My blog so chou

Lis, vis, aime

"Certains cœurs lâchent pour trois fois rien" de Gilles Paris

Celui qui porte si bien la parole de l'enfance et des enfants dans ses livres a décidé de dévoiler un peu l'homme qu'il a été et qu'il est.

Gilles Paris nous fait entrer dans son intimité à travers ce livre, et pas n'importe quelle partie de son intimité, celle qu'on a du mal à avouer et à s'avouer : la fragilité et la part d'ombre en chacun d'entre nous. Un récit sans concession de ce père qui, au lieu de le protéger et le soutenir, l'a battu et rabaissé sans cesse; de ses excès de jeunesse; du combat qu'il livre contre "cette bête" qui le ronge depuis trente ans - la dépression - et qu'il a vaincue huit fois, même si cela lui a valu des séjours répétés dans des établissements psychiatriques.

 S'il arrive à offrir au grand public un visage souriant et un air confiant, c'est parce qu'il a appris à "gainer ses émotions" comme il fait du gainage pendant ses séances de sport. Cette façade-carapace qu'il offre aux gens par pudeur et élégance pour leur cacher son tumulte intérieur.  

Ce livre est aussi une déclaration d'amour et d'amitié à ses anges gardiens, de cet inconnu qui l'a sauvé d'une mort certaine après une violente altercation avec son père, en passant par ses amis fidèles qui lui vouent un soutien indéfectible, jusqu'à Laurent, son mari, l'homme qu'il aime depuis vingt ans maintenant.

Loin d'être devenu amer après tous les déboires qu'il a connus, Gilles Paris force mon admiration par son pouvoir de résilience et son empathie restée intacte. 

Oui, certains passages du livre m'ont fait pleurer; oui, certains passages du livre m'ont fait trembler de peur; mais d'autres m'ont fait sourire par le ton un tantinet taquin et provocateur, ou encore le récit de cette scène improbable dans le réfectoire d'une clinique psychiatrique digne du film "Vol au-dessus d'un nid de coucou".

Ce livre m'a permis de comprendre pourquoi "le papa de Courgette" porte si bien la parole des enfants dans ses livres. Des quatre que j'ai lus, tous m'ont profondément émue et marquée, en particulier "Autobiographie d'une courgette".

Mon avis:

Coup de cœur pour ce récit qui séduit par son honnêteté et par les diverses émotions qu'il suscite. Du grand Gilles Paris! 

Publié aux éditions Flammarion (parution le 27 janvier 2021)

220 pages

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0

À propos

Rachel


Voir le profil de Rachel sur le portail Overblog

Commenter cet article

T
L'histoire a l'air très touchante, et le thème me parle et pourrait m'intéresser. Ça sera sûrement dans ma liste de mes prochains livre à me procurer. Merci pour cette découverte. Bonne fin de soirée :-)
Répondre
R
Contente de vous avoir fait découvrir ce livre qui est effectivement très touchant. Bonne journée à vous aussi
M
Merci Rachel, je le note car il a l'air très intéressant ce livre et j'aime découvrir les parcours de vie. C'est ce qui donne de la consistance aux partages.
Belle journée à toi
Répondre
R
Je t'en prie Marie! Tu m'en diras des nouvelles :)
Une très belle journée à toi aussi
P
Un livre sans nul doute attachant mais je ne le lirai pas ! J'ai peur de retrouver mes anciennes blessures : celles infligées par ma propre mère qui a plusieurs fois tenté de m'assassiner et qui ensuite conseillait les autres pour mieux me nuire.
Avec le recul je me rends compte que l'on n'oublie jamais ! Passe un doux dimanche Rachel Bisous
Répondre
R
Je comprends Paulette. Une blessure peut guérir mais laisse une cicatrice. Bon dimanche à toi aussi. Bisous